Actualités Social

Agressé par les « kuluna », un jeune finaliste perd tous ses exemplaires de mémoire.

Agressé par les « kuluna », un jeune finaliste perd tous ses exemplaires de mémoire.

Les agressions nocturnes de la paisible population par des kuluna munis des armes blanches deviennent de plus en plus réccurentes dans la ville de Kisangani. Le dernier cas en date est celui d’un jeune étudiant, finaliste en deuxième licence informatique réseau à l’Institut supérieur de commerce. Tony Utshu Kafua est tombé dans une embuscade de ces inciviques au niveau de zéro avenue, au quartier des musiciens dans la commune de la makiso.

Lieu où l’incident s’est produit.

Roulant sur une moto de marque bodaboda, à quelques mètres de la maison familiale, vers 23 heures, ce jeune a été surpris par l’irruption de trois hommes armés des machettes. Deux de ces trois ont soulevé les machettes pour frapper le jeune étudiant qui, par un geste instinctif, a pu esquiver les coups et prendre la fuite en abandonnant moto, sac et autres biens.

« …je me suis enfuis par la grâce de Dieu. Ils sont partis avec mon sac qui contenait presque toutes mes histoires : ordinateurs, trois disques durs, deux clés USB, cinq bordereaux de paiement des frais académiques et participation aux examens, tous les exemplaires de mon mémoire que je venais d’imprimer, et une somme de 80 000 francs congolais.. », nous explique Tony Utshu.

Les assaillants ont laissé la moto et ont disparu dans la nature.

Ces situations deviennent de plus en plus inquiétantes. Il y a quelques semaines, des personnes non autrement identifiées, ont arraché pendant trois jours des motos à des paisibles citoyens au niveau du marché litoyi, en usant des menaces des armes à feu. Une situation qui devra interpeller plus d’une personne.

La rédaction