Actualités Santé

Après cinq mois de grève sèche, le personnel soignant non médecin suspend sa grève.

Après cinq mois de grève sèche, le personnel soignant non médecin suspend sa grève.

La grève du personnel soignant non médecin a été levée depuis le samedi 19 janvier dernier sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.  Cet arrêt  intervient après plus de cinq mois de grève sèche, lors de la signature d’un protocole d’accord signé avec le gouvernement de la République démocratique du Congo.

A Kisangani, dans une séance de restitution du contenu de ce protocole,  au cours d’une assemblée générale  tenue le samedi 22 janvier à l’hôpital général de référence de makiso, le banc syndical a annoncé la suspension de la grève.

Assemblée Générale du personnel soignant non médecin à Kisangani.

L’accord parle du réajustement de la prime de risque trimestriellement à chaque agent dans le cadre de l’exécution du budget de l’exercice 2022; de l’alignement progressif des professionnels et administratifs de santé non primé dès janvier 2022 jusqu’à l’épuisement des effectifs, et de la mécanisation progressive de tout le personnel de santé matriculé, conformément à la réforme en cours dans la fonction publique.

En retour, le banc syndical de professionnels de santé non médecin de la Tshopo apportera son expertise pour accompagner le gouvernement vers la maîtrise des effectifs du personnel et administratifs de la santé ; d’organiser des activités de renforcement des capacités en faveur des membres et de participer à l’évaluation trimestrielle de l’exécution du présent protocole dans le cadre de la commission inter ministérielle. Surtout, il est spécifié dans le texte,  la suspension de la grève et la reprise du travail immédiatement après la signature du protocole d’accord.

Selon plusieurs sources, cette grève qui a succédé à celle des médecins, a causé des pertes en vies humaines dans plusieurs hôpitaux publics.

La Rédaction