« Fier de l’être », c’est le titre de la chanson tiré de l’album qui porte le même nom. L’auteur, un artiste multisectoriel, dans une rumba qui rappelle mélancoliquement les sonorités de Viva la musica, intrepelle son prochain à vivre sa vie sans chercher à envier les autres. Illustrant le contenu de sa chanson par les comportements de vie d’un jeune de Kisangani, de Kinshasa, de Lubumabashi ou de Goma, l’auteur dégage les spécificités de chaque ville.

 » Donc, ne sois pas comme tout le monde. Sois toi, en état unique car c’est ça ton pouvoir…. », pense Eddy Bless Pago.

C’est vers les années 2000 que ce jeune se lance dans la musique. Il a eu à travailler comme directeur artistique dans plusieurs groupes et orchestre de Kisangani. Ses débuts sont signalés dans les groupes God’s Blessing et compagnons de Montfort, qui était des groupes à vocation religieuse.  Vingt ans après, l’artiste se décide à sortir son tout premier album solo. Mûri pendant vingt ans, on estime que ce plat a été bien préparé et que les auditeurs ne s’en lasseront pas. La sortie est donc prévue le samedi 29 octobre 2022.

La Rédaction