Actualités Culture

CULTURE : Kis’auti 2ième édition, tous en scène pour célébrer la chanson française

CULTURE : Kis’auti 2ième édition, tous en scène pour célébrer la chanson française

La deuxième édition de KIS’AUTI se prépare déjà à Kisangani. KIS’AUTI est un concours de chant qui récompense le meilleur candidat par sa prestation vocale mais aussi sa présence sur scène, son originalité et son interprétation. A cet effet, l’Alliance française de Kisangani ouvre sa scène et son studio de création artistique à tous les chanteurs et jeunes talents de Kisangani.

Pourquoi un concours de chant dans la ville de Kisangani ? A en croire le Directeur de l’Alliance Française de Kisangani, Régis SEGALA :

« …le chant est un moment de partage pour une francophonie vivante; musique et langue partagée, les plus beaux outils pour cultiver nos diversités, nos imaginaires, notre expérience ; c’est le partage aussi d’une francophonie créative, artistique et multiculturelle ;  c’est la pratique de la chanson dans toutes ses déclinaisons ; traditionnelle ou contemporaine, engagée, drôle, métissée, festive… ; enfin, la chanson est un art universel. Les chansons dépassent toutes les frontières. Avec la chanson, nous sommes tous un peu artistes, un peu poètes et surtout très humains ! »

Toutes les activités se dérouleront dans les locaux de l’Alliance Française de Kisangani. Les candidats vont s’entraîner et répéter dans le studio de l’Alliance française et un chanteur professionnel viendra de Kinshasa la dernière semaine, avant la finale, pour préparer les finalistes et animer des ateliers de chant.

Selon Régis SEGALA :

« ..tous les candidats prépareront leur prestation dans le studio de musique de l’Alliance Française avec des musiciens. Des petits clips vidéo de présentation du candidat préalablement enregistrés au studio seront diffusés avant leur passage sur scène.  Pendant quatre semaines, quatre vendredis entre Octobre et Novembre, les candidats seront sélectionnés par un Jury professionnel et un candidat sera retenu pour la finale qui interviendra le cinquième vendredi. Quatre finalistes se disputeront ainsi la première place. Selon le nombre, les candidats devront interpréter deux titres. Un titre choisi librement par le candidat, le second est tiré au sort dans le répertoire de la chanson francophone.Seuls les candidats finalistes auront des chansons francophones imposées à chanter individuellement, en duo et tous ensembles. Il n’y a pas de restriction ».

Les sélections débutent le vendredi 1er novembre et ça sera parti pour cinq semaines de fête musicale dans la ville de Kisangani.

La première édition, en 2018, a été un succès. Plus d’un millier de spectateurs sont venus soutenir et encourager leur candidat.

L’Alliance française est une institution francophone qui rayonne par la qualité de sa programmation culturelle et la diversité de ses activités dans la Province de la Tshopo. En partenariat avec les acteurs culturels de Kisangani, l’Alliance française propose et organise régulièrement spectacles, concerts, pièces de théâtre et festivals.

Comme pour la première édition, le groupe BANA B8 accompagnera tous les candidats qui joueront en live. Le Groupe BANA B8 est une équipe des musiciens expérimentés qui travaillent à l’Alliance Française de Kisangani et qui ont eu a joué pour la cérémonie du 14 Juillet à L’ambassade de France à Kinshasa.

La rédaction.