Actualités Environnement Social

Environnement : La province de la Tshopo bénéficiaire d’un projet PROFEAAC

Environnement : La province de la Tshopo bénéficiaire d’un projet PROFEAAC

C’est ce lundi 16 Mars qu’a été officiellement lancé à Kisangani, le projet «Promouvoir et Formaliser l’Exploitation Artisanale du bois d’œuvre en Afrique Centrale » PROREAAC en sigle par le ministre provincial en charge de l’environnement. Une activité organisée par la coordination provinciale de l’environnement et développement durable de la Tshopo.

Après le projet de recherche, c’en est suivit une présentation du projet devant toutes les parties prenantes par le coordinateur dudit projet, Guillaume LESCUYER .
Il était question dans ses exposés de parler de bien-fondé de ce projet, le choix du site d’exécution du projet et des partenaires impliqués.

Pour Guillaume LESCUYER, l’importance capitale de l’exploitation de bois est la principale motivation de l’exécution de ce projet en RD Congo est, à l’en croire d’une manière générale, ce secteur est très dynamique et peut fournir des emplois s’il est exploité légalement. Mais l’informalité nuit à son développement. D’où dans le cadre de ce projet, il faut encourager l’exploitation légale.

Pourquoi le choix de la province de la Tshopo, ce coordinateur du projet renseigne.


«…En dehors du fait que dans cette province forestière, il y a beaucoup d’exploitation artisanales des bois, le CIFOR est dans cette province il y a environ une dizaine d’années et travaille avec l’Université de Kisangani, notamment avec la faculté des sciences, qui nous produit, des masters, doctorats et professeurs, des fruits fiables, des partenaires avec qui nous pouvons travailler, d’où le choix de la Tshopo… »

S’agissant de l’objectif général, il souligne que c’est pour à la fois lutter contre la dégradation des forêts et de rendre formelle l’exploitation artisanale de bois, tout en renforçant la capacité des exploitants à en tirer des revenus et intérêts, bref un bien-être normal de cette activité.

Ce projet de recherche qui sera simultanément exécuté en RDC et au Cameroun, est composé de deux comités dont le comité scientifique et technique qui aura pour mandat de donner son avis scientifique sur le contenu et les modalités d’exécution des activités scientifiques et techniques de terrain; formuler des recommandations sur les résultats scientifiques du projet afin de les présenter au comité du pilotage; et le comité du pilotage aura pour mission d’assurer le suivi de l’avancement de l’exécution du projet et garantir le respect de son ses orientations, telles que fixées dans le cadre logique, etc.

Par ailleurs, signalons que le choix du secteur « Yalikandja-Yanonge » est motivé par la volonté de mutualiser les efforts (Projet forêts- PROFEAAC) pour accroître l’impact du bois légal mais aussi la disponibilité et l’accès aux forêts, la compétence locale qui permettra la faisabilité du projet.

Il sied de noter que ce projet qui favorisera aussi le reboisement dans son exécution, est sous financement de Fonds Français pour l’Environnement Mondiale, avec le concours du CIFOR et sous tutelle de la coordination provinciale de l’environnement et développement durable dans la province de la Tshopo.

Trésor BOTAMBA