Actualités

ITURI : Le premier Ministre se penche sérieusement sur la situation à Djugu et Irumu.

ITURI : Le premier Ministre se penche sérieusement sur la situation à Djugu et Irumu.

Dans une correspondances adressés au Ministre de Défense nationale et anciens combattants, en date du 12 octobre 2020 et dont copie est parvenue à la rédaction de la rfmtv.net, le premier ministre, Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA, fait remarquer que diverses sources concordantes continuent à faire état de l’activisme de plus en plus inquiétant des groupzes armés dans la province de l’Ituri, plus spécifiquement dans les territoires de Djugu et Irumu. Ces sources, selon la même correspondance, renseignent que plusieurs personnes sont tuées et plusieurs sont enlevées, des maisons sont incendiées, des bétails sont emportés et des milliers de personnes déplacées de chez elles vivant sans abris et vivres.

Premier ministre Sylvestre ILUNGA.

Au regard de cette situation, le premier ministre instruit le ministre de défense nationale et anciens combattants de donner injonction à l’auditeur général des forces armées d’initier immédiatement des investigations criminelles sur les allégations des meurtres, des enlèvements, des vols et des incendies volontaires perpétrées contre les populations civiles dans les territoires de Djugu et Irumu, et d’engager, sans désemparer, des poursuites à l’encontre des auteurs présumés de ces crimes abominables qui compromettent gravement la paix et la cohésion nationale, tout comme ils menacent d’effondrement le tissu économique et social de notre pays.

« …Partant, je vous engage à instruire le Chef de l’Etat Major Général des Forces Armées de poursuivre les efforts soutenus de nos troupes récemment déployés en renforts sur terrain et d’assurer sans faille la sécurité des personnes et de leurs biens dans les zones concernées, et de ne me faire un rapport circonstancié de la situation sécuritaire qui y prévaut actuellement ainsi que sur les résultats des différentes activités militaires y menées par nos troupes… »

extrait de la correspondance

la correspondance rappelle que le Gouvernement dispose de la Police Nationale, des services de sécurité et des Forces Armées, et que celles ci sont tenues de défendre l’intégrité du territoire nationale et les frontières. Ces forces doivent assurer, en temps de guerre, la protection des personnes et de leurs biens ainsi que des intérêts fondamentaux du pays sur le territoire national.

la Rédaction