Actualités

KISANGANI : Alphonse MAINDO : « l’écrivain africain a beaucoup contribué dans la littérature et ce depuis l’époque coloniale ».

KISANGANI : Alphonse MAINDO : « l’écrivain africain a beaucoup contribué dans la littérature et ce depuis l’époque coloniale ».

Le professeur Alphonse MAINDO, en sa qualité d’écrivain, souligne que l’écrivain africain a beaucoup contribué dans la littérature et ce depuis l’époque coloniale. Il l’a dit au cours d’une interview accordée à la RFM TV à l’occasion de la journée internationale de l’écrivain africain célébrée le 7 novembre de chaque année. Ce dernier vante les mérites des écrivains africains.

« …l’écrivain africain a véritablement produit beaucoup de choses depuis les premiers écrivains. Les premières littératures africaines étaient d’abord des nouvelles mais ensuite c’était l’engagement pour les luttes des indépendances avec les écrivains comme Peter Abrahams et d’autres qui ont écrit dans les premières années sous la colonisation pour demander les indépendances. Et puis il y a eu des écrivains congolais et camerounais…et l’écrivain africain, je dois dire, a eu beaucoup des reconnaissances aussi bien au niveau   africain qu’au niveau international… Vous savez que nous avons déjà eu quatre prix Nobel de la paix en littérature pour les africains. Ce qui est quand même énorme… »

Professeur Alphonse MAINDO invite les écrivains de la ville de Kisangani à plus des performances pour aller plus loin. « … Si je peux dire un mot aux écrivains africains, ce  qu’il faut toujours aller plus loin, aller plus haut…par ce qu’on doit nourrir sa famille et le livre ne rapporte toujours pas immédiatement…moi j’ai déjà beaucoup écris mais je ne vis pas de mes œuvres. Il faut faire un bestseller pour gagner sa vie, pour pouvoir gagner sa vie avec le livre …mais par amour de la littérature, il faut faire ça et je les encourage. Certains parmi eux pourront avoir une reconnaissance même à titre posthume… »

C’est depuis 1992, par l’initiative de l’association panafricaine des écrivains, que la journée du 07 novembre a été consacrée à l’écrivain africain. Cette   journée contribue non seulement à rendre hommage à tous les illustres hommes et femmes des lettres du continent, mais contribue aussi à mettre en lumière toutes les difficultés auxquelles se butent les écrivains de ce continent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.