Enseignement

ESU/Kisangani : IBTP, les étudiants arrêtent l’hémorragie

ESU/Kisangani : IBTP, les étudiants arrêtent l’hémorragie

Les étudiants de l’Institut des Bâtiments et des Travaux Publics de Kisangani, réunis en date du 07 janvier 2020 pour évaluer la situation qui a prévalu au sein de leur institution, ont pris la résolution après analyse et discussion avec le comité de Gestion de cet alma mater, de revoir à la baisse les frais académiques.

Dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi 09 janvier 2020 dont une copie est parvenue à la rédaction de rfmtv.net , ces étudiants pensent avoir dégagé les causes à la base de cette situation. il s’agit, selon le communiqué, du non respect des lignes budgétaires, de la hausse des frais académiques, de l’incapacité de la coordination estudiantine à poursuivre les négociations avec le conseil des partenaires, COPA  ainsi que l’irresponsabilité de la coordination estudiantine à encadrer les étudiants.

En plus de la révision à la baisse des frais académiques, les étudiants de l’IBTP ont également suspendus les membres de leur coordination jusqu’à nouvel ordre et ont mis en place une coordination de crise composé de différents chefs des promotions, des présidents des groupes d’étude et chapeauté par leur Doyen, le chef de promotion en 2iéme  Epreuve C.I.B., Jean Nestor IYOYA OTULI.

Le communiqué signal également que les démarches sont en cours auprès des autorités compétentes en vue de la libération de 7 étudiants arrêtés au sein de l’institution lors des manifestations de colère.

Pompon BEYOKOBANA