Actualités Politique

L’an un d’Alternance : Bienvenu BOLONGE lance un appel au gouvernement central

L’an un d’Alternance : Bienvenu BOLONGE lance un appel au gouvernement central

Au cours de l’entretien qu’il a accordé à quelques médias boyomais, l’élu de la ville de Kisangani Bienvenu BOLONGE LIBOTE a tenu de prime à bord à saluer la première alternance politique «civilisée» et «démocratique» en République Démocratique du Congo, avant de féliciter la coalition FCC-CACH.
À cette occasion, l’honorable Bienvenu BOLONGE a estimé que cette alternance a apporté plusieurs changements dans le pays . Il a cependant souligné que des signaux forts à encourager sont visibles, entre autres la «liberté» d’expressions et de manifester, la gratuité de l’enseignement, les travaux des infrastructures routières sont en cours presque partout. Par ailleurs, le rapporteur adjoint de l’Assemblée Provinciale de la Tshopo plaide pour sa circonscription électorale en particulier et de la Province de la Tshopo en général.

«…Aujourd’hui, la ville de Kisangani est plongée dans le noir pourtant dans le programme de cent jours (100Jours ) du chef de l’Etat, la réhabilitation de la centrale de la Tshopo était retenue mais jusqu’à présent rien n’est fait…Il y a par exemple la conférence minières qui est prévue à la Tshopo en 2020, mais avec une ville sans électricité, c’est inquiétant…Nous avons la voie d’entrée de la ville par l’aéroport, mais l’état de cette route reste à désirer. Est ce que le gouvernement central ne peut pas nous résoudre ce problème?… »

A lui d’ajouter que le gouvernement central puisse revoir sa caisse de péréquation, car la Tshopo est la moins rétrocédée des toutes les provinces. Même certaines communes du pays sont mieux rétrocédées que la Tshopo, a-t-il renchérit.

Pour rappel, ça fait exactement une année aujourd’hui depuis que la République démocratique du Congo a connu un nouveau dirigeant à sa tête à l’issue des élections présidentielle et législatives de décembre 2018 .

Trésor BOTAMBA