Actualités Social

Le Général Léon AKILI rappelle aux officiers supérieurs les missions traditionnelles de l’Armée.

Le Général Léon AKILI rappelle aux officiers supérieurs les missions traditionnelles de l’Armée.

« On ne peut assurer le développement de son pays si on ne le défend pas contre les attaques extérieures et intérieures, et si on ne sécurise pas la population et ses biens ». C’est en ces termes que le général Léon AKILI MUJINYA, Commandant ad intérim de la 31ième région militaire, a résumé les trois missions traditionnelles assignée à toute force de sécurité et de défense. C’était au cours de la cérémonie de lancement de l’atelier de formation des officiers supérieurs militaires sur la protection de la population civile le vendredi 7 septembre 2018 au restaurant la Fourchette.

« La police et les Forces Armées de la Républqiue Démocratique du Congo, confondues, ont trois missions principales : la défense et l’intégrité du pays, la sécurisation de la population civile et de ses biens, et le développement du pays. Et je voudrais que les présentes assises soient centrées sur ces trois missions. J’espère que vous allez tirer le maximum de cette formation enfin que vous vous rendiez plus utiles à servir la nation congolaise », a conclu le Général Léon AKILI MUJINYA avant de lancer les travaux.

Vingt cinq officiers supérieurs, dont quinze des forcées armées et dix de la police, venus de la province de Bas-Uélé et de la Tshopo en sont bénéficiaires. La formation vise également à améliorer les conditions professionnelles de la protection des civils. Cette formation des forces de sécurité intervient quelques jours après celle des Forces vives de la société civile sur le même thème et est organisée par le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme.