Actualités Politique

OUGANDA : 7 morts et 45 blessées suite aux échauffourées entre les pro BOBI Wine et la police

OUGANDA : 7 morts et 45 blessées suite aux échauffourées entre les pro BOBI Wine et la police

Arrêté en pleine campagne électorale de l’élection présidentielle le mercredi 18 novembre 2020, par la police, selon elle, pour avoir violé les mesures de lutte contre la covid-19 lors de ses rassemblement, Bobi Wine de son vrai nom Robert KYAGULANYI n’est pas jusqu’à présent relâché, pendant que Patrick OBOI ALURIAT, un autre candidat arrêté à Gulu le mercredi comme lui l’a été le même soir.

Depuis son arrestation jusqu’à ce jeudi 19 novembre, la colère de ses partisans a éclaté dans plusieurs centres urbains et a conduit aux échauffourées entre ces derniers et la police. Le bilan officiel est 7 personnes mortes à travers le pays et 45 autres blessés.

Ce député de l’opposition de son état et de surcroît candidat à la présidentielle de janvier 2021, se serait évanoui en prison et allait être transféré à l’extérieur du pays pour des soins.

La situation reste tendue jeudi à Kampala, où une forte présence policière et militaire est visible. D’énormes pierres, des restes de pneus brûlés et des déchets jonchent le sol des nombreuses rues du centre-ville de la capitale ougandaise.

Trésor BOTAMBA