Actualités Social Justice

RDC : arrestation de Roger Lumbala, excellente nouvelle pour les victimes congolaises (Pr Alphonse Maindo)

RDC : arrestation de Roger Lumbala, excellente nouvelle pour les victimes congolaises (Pr Alphonse Maindo)

L’arrestation en France de l’ancien seigneur de guerre Roger Lumbala, suscite des réactions partout à travers la République démocratique du Congo. C’est le cas du Professeur Alphonse Maindo, enseignant à l’université de Kisangani. Pour cet enseignant de l’université, l’arrestation de Roger Lumbala n’est que le début. Il pense qu’à travers celle-ci, la justice internationale veut aller plus loin.

« Certains n’iront plus à l’étranger. Dès lors, ils feront tout pour occuper de hautes fonctions politiques. L’Union sacrée ne doit pas être un refuge des bourreaux« , tacle le Professeur Alphonse Maindo.

A l’en croire, l’arrestation de Roger Lumbala, constitue une excellente nouvelle pour les victimes congolaises des violences et leurs proches.


« Il faut saluer l’action de la justice française, à juste titre, et exhorter la RDC et les autres États à se mobiliser pour rendre justice aux victimes congolaises trop longtemps ignorées », estime-t-il.

Professeur Alphonse Maindo regrette tout de même de voir C’est que la justice congolaise, malgré tout l’arsenal juridique adéquat mis en place pour réprimer les crimes de guerre/contre l’humanité, continue de se murer dans un mutisme coupable.

Selon lui, le MLC du chairman Jean Pierre Bemba avait été le principal acteur de l’opération incriminée « effacez le tableau », notamment à Mambasa. Il pense que logiquement, les prochaines cibles devraient être le leadership et le commandement du MLC.


« La temporalité de l’arrestation ne semble pas anodine au moment où certains sont tentés de replonger le pays dans la guerre, de semer morts et désolation. C’est un message fort qui leur est adressé comme pour leur dire: la justice vous rattrapera tôt ou tard », note l’enseignant de sciences politiques à l’université de Kisangani.

Les crimes pour lesquels Roger Lumbala est poursuivi ont été commis il y a plus de 17ans! Les lois d’amnistie taillées sur mesure ne nettoient pas les crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes de génocide, qui sont imprescriptibles, souligne le Professeur Alphonse Maindo.

Très confiant, Alphonse Maindo affirme que la lutte pour la justice et la réparation en faveur des victimes congolaises ne fait que débuter. Et que les présumés bourreaux ou ceux qui sont tentés de leur emboîter les pas sont avertis. Mais aussi, la fin de l’impunité a commencé.

Il exhorte vivement le Président congolais, à la suite du Prix Nobel de la Paix, Docteur Denis Mukwege, à saisir sans délai le conseil de sécurité des nations unies pour demander l’institution d’un tribunal pénal international pour la RDC et des chambres mixtes.

Roger Lumbala ancien seigneur de guerre cité dans le rapport mapping des nations unies de 2010, a été arrêté le 29 décembre dernier à Paris en France. Il est poursuivi comme nombreux anciens chefs de guerres de crimes contre l’humanité.

Jean Claude Fundi