Actualités Social Politique

RDC-TSHOPO : les boyomais attendent beaucoup du nouveau premier ministre Sylvestre ILUNGA ILUKAMBA.

RDC-TSHOPO : les boyomais attendent beaucoup du nouveau premier ministre Sylvestre ILUNGA ILUKAMBA.

Le premier ministre tant attendu par les congolais a été nommé lundi 20 mai par le chef de l’Etat FELIX ANTOINE TSHISEKEDI. Il s’agit de Sylvestre ILUNGA ILUKAMBA. Il remplace BRUNO TSHIBALA NZENZE qui occupait ce poste depuis le 7 avril 2017.

La population de la ville de Kisangani félicite le président de la République pour la nomination du premier ministre Sylvestre ILUNGA ILUKAMBA. Pour cet échantillon de la population, qui dit ne pas mieux connaître le nouveau premier ministre, attend tout de même de lui l’amélioration du social ainsi que la création d’emploi afin de faire face au chômage grandissant.

«…Nous avions juste suivi la lecture de l’ordonnance  présidentielle sur sa nomination mais c’est vraiment un inconnu dans la société boyomaise, on félicite tout de même le président pour cet acte qu’il a posé…Mais selon certaines personnes, ce monsieur est un ancien politicien qui a travaillé avec MOBUTU mais, il est vraiment inconnu pour nous autres…Le connaitre ou non, ce qui importe pour l’instant c’est le fait que nous avons un Premier Ministre. Alors tous ce que nous pouvons lui demander c’est de regarder d’abord le social en particulier et tous les autres aspects en général…Nous ne le connaissons pas, mais on lui souhaite bonne chance et on lui demande de ne pas travailler pour lui mais surtout pour la population, malgré que tous semble prioritaire dans ce pays… » 

Qui est-il réellement ?

Agé de  73 ans aujourd’hui, cet ancien étudiant de  l’Université nationale du Zaïre, (UNAZA) avait obtenu  son titre de Docteur en Sciences économiques appliquées en  1979. Après ses études, il a été, tour à tour, directeur de cabinet du ministre du Plan, puis directeur de la coopération et des relations internationales au rectorat de l’UNAZA.

En 1981, il est nommé d’abord Vice-ministre à l’Économie, à l’Industrie et au Commerce extérieur; avant de changer ensuite de portefeuille en 1983, lorsqu’il est nommé Vice-ministre du Plan puis du Portefeuille, poste qu’il occupera jusqu’en 1984.

En 1985, le Président Mobutu fait de lui son Conseiller principal en matière économique et financière, avant de le nommer, en 1990, ministre du Plan du Zaïre, puis des finances. Les grandes mutations que connaît le Zaïre au début de la décennie 90 le poussent à quitter le pays. Il s’installe alors à Capetown en Afrique du Sud où il œuvrera, pendant 10 ans, en tant qu’associé-gérant de la Société « Retimex », spécialisée dans le montage des financements et dans l’Import et Export pour l’industrie des métaux non ferreux.

En 2003, avec la reprise de la coopération entre la République démocratique du Congo et les institutions de Breton Woods (FMI et Banque Mondiale), il rentre au pays où il prendra le poste de Secrétaire Général du Comité de pilotage de la réforme des entreprises du portefeuille COPIREP. Il est resté à assumer, pendant 11 ans, cette fonction; avant d’être nommé, en mars 2014, Directeur Général de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC).

Il sied de noter que Sylvestre ILUNGA ILUKAMBA était, jusqu’à sa nomination, Directeur Général de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC).La nomination de ce membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD), parti cher à Joseph Kabila en qualité du Premier Ministre est intervenu  119 jours après l’investiture du président Félix Antoine THISEKEDI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.