Actualités Société

Tshopo: Affaire sardines périmées, la mise en garde de Jacques Mandiongwe.

Tshopo: Affaire sardines périmées, la mise en garde de Jacques Mandiongwe.

Ayant été alerté sur une possible arrivée à Kisangani de plusieurs cartons des sardines Anny périmées, le député provincial Jacques Mandiongwe met en garde tous les services étatiques installés au niveau des ports pour qu’aucun de ces produits périmés ne soit déchargé dans la province de la Tshopo. 

Voulant s’assurer que ces produits périmés ne seront pas déchargés à Kisangani, Jacques Mandiongwe est parti voir le Directeur provincial de l’office congolais de contrôle, OCC. Il était question pour l’élu du peuple d’alerter le Directeur Provincial de l’OCC sur une possible arrivée à Kisangani des sardines Anny périmées mais également d’exiger à ce dernier d’accentuer le contrôle au niveau des ports pour éviter tout déchargement. 

«  Il y a un contrôle qui se fait pendant le chargement, un autre devrait également se faire pendant le déchargement. Comme l’OCC est déjà saisi de l’information nous appelons ainsi que tous les autres services au niveau des ports, à prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’épargner la population du danger que représente la consommation de ces sardines. «  a dit Jacques Mandiongwe, député provincial, élu de la ville de Kisangani 

Tout en étant satisfait des réponses du Directeur Procincial de l’OCC qui a promis de s’investir pour barrer tout déchargement dans les ports de Kisangani, le député Jacques Mandiongwe appelle la population à être vigilante en évitant toute consommation des sardines Anny périmées. 

Faisant d’une pierre deux coups, l’élu de Kisangani est également parti voir l’autorité Provinciale pour la mettre au parfum de la situation qui met en danger la santé de la population tshopolaise. Séance tenante Madeleine Nikomba a instruit les services spécialisés, en occurrences l’OCC, la division provinciale de Transport et Communication ainsi que le commissariat fluvial à prendre des dispositions nécessaires quant à ce. 

 En rappel, par une motion d’information, le député national Eliezer Ntambwe a  alerté au cours de la plénière du mardi 25 octobre dernier l’assemblée nationale, sur une cargaison des produits avariés chargés dans un port à Kinshasa en direction de Kisangani Boyoma.

 ‘‘Il s’agit de 6335 cartons des sardines Anny périmées pour aller tuer la population de la Tshopo.’‘*, a-t-il affirmé devant les élus du peuple.

Pompon Beyokobana 

RépondreTransférer