Actualités Justice Politique

Tshopo : contentieux électoraux, 4 « turpitudes » dans la requête de Rebecca Bongeli contre Madeleine Nikomba (Avocat).

Tshopo : contentieux électoraux, 4 « turpitudes » dans la requête de Rebecca Bongeli contre Madeleine Nikomba (Avocat).

Attaqué par la candidate Rebecca Bongeli à la cour administrative de Kisangani à travers une requête en contestation de sa candidature, le camp de la candidate gouverneure Madeleine Nikomba relève quatre grandes turpitudes dans le dossier.

Dans une interview accordée à la presse à la sortie de l’audience consacrée aux contentieux électoraux au niveau de la cour d’appel, Dominique Kangamina, avocat conseil de la candidate Madeleine Nikomba relève plusieurs moyens d’irrecevabilité de la requête de Rebecca Bongeli, candidate gouverneure.

Premièrement, cet avocat souligne qu’il y a défaut d’identification de la personne à venir se défendre. Selon lui la requête de madame Rebecca Bongeli sollicite l’invalidation d’une certaine Madeleine Nkomba Sabangu qui est « différente » de Madeleine Nikomba Sabangu au vu des dispositions du code de la famille.

Au-delà de ce moyen, Dominique Kangamina relève également que la requête souffre d’irrecevabilité par le fait que l’article 27 de la loi électorale, étaye de manière précise les mentions que doivent contenir une requête en contestation de la candidature.

« A la lecture de la requête qui a saisi la cour d’appel en contestation de la candidature, on se rend compte qu’il y’a absence de plusieurs éléments substantielles qui font tomber la requête sous la peine d’irrecevabilité » dit l’avocat de Madeleine Nikomba Sabangu, dans l’affaire des contentieux électoraux à la cour d’appel de Kisangani.

Il indique également que la loi est claire sur la procédure de la saisine du juge électoral. » Il faudra que la requête qui saisit la juridiction compétente puisse être déposée au niveau du greffe de cette juridiction. Selon lui, la requête a été déposée au cabinet du Premier président de la cour d’appel de Kisangani, » C’est qui est une entorse à la loi et elle n’offre pas une autre conséquence si c’est ne que l’irrecevabilité ».

Sur le plan du fond, l’avocat du ticket Madeleine Nikomba- Paulin Lendongolia relève que le colistier de Madeleine Nikomba est venu en cette élection comme indépendant et donc la disposition de l’article 162 n’est lui ai pas imposable.

Rappelons que la candidate à l’élection de gouverneur et vice-gouverneur, Rebecca Bongeli avait déposé une requête en contestation de la candidature de Paulin Lendongolia, colistier de la candidate gouverneure Madeleine Nikomba. Elle estime que Paulin Lendongolia n’avait pas démissionné de son regroupement politique AAB, avant de se présenter comme candidat vice-gouverneur à cette élection.

Pompon BEYOKOBANA