Actualités Politique

Tshopo : Crise interinstitutionnelle, Honorable Papy-Zacharie BAHUMA en appelle au bon sens pour le bien-être de la province.

Tshopo : Crise interinstitutionnelle, Honorable Papy-Zacharie BAHUMA en appelle au bon sens pour le bien-être de la province.

Face à la crise qui peu à peu s’installe entre l’organe délibérant et l’exécutif provincial de la Tshopo, suite au vote controversé de la motion de censure initié par un élu provincial et qui s’est soldée aux résultats ‘’contradictoires’’ ou ‘’multiple’’,  une véritable confusion se crée  au sein de la communauté Tshopolaise.

A cet effet, toutes les couches de la population Tshopolaise restent partagées. Pour certains, le gouverneur Louis-Marie WALE doit partir car les élus ont décidé. D’autres pensent que les textes n’ont pas été bien interprétés par la première institution de la province.

L’Honorable Papy-Zacharie BAHUMA, qui par ailleurs fustige l’image vendue de la province à travers sa première institution, fait parti de ceux qui pensent que les textes n’ont pas été bien interprétés. Il pense également que, même si l’on retient le résultat, la procédure choisie par l’organe est biaisée. Il l’a martelé ce lundi 29 juin 2020 devant la presse au cours d’un point de presse qu’il a animé à sa résidence.

«…Quoi que l’on dise, l’organe délibérant est régi par des textes et tous ce que l’on peut faire ne peut jamais émaner délibérément de notre propre initiative ou intention…Je tiens aux textes, il y a le règlement intérieur, la loi sur la libre administration de provinces. Nous avions failli en prenant une telle décision sans interroger les textes…Nous en tant qu’organe délibérant, nous devrions avoir honte pour ce que nous avions fait à la population en la plongeant dans la confusion…»

Quand à la crise effective qui s’installe et qui divise et la population et les élus entre eux, l’honorable Papy-Zacharie estime que les uns et les autres devraient mettre en avant  la paix, la Tshopo et ses intérêts au détriment des intérêts égoïstes.

«…Nous sommes certes devant une situation de crise entre institutions, mais nous nous ne devons pas laissez-passer nos intérêts en avant plan au détriment du développement de la Tshopo… »

Cet élu d’Isangi prône la bonne collaboration entre les deux grandes institutions pour favoriser la bonne marche de la province ainsi que son développement.

Rappelons que c’est depuis le 25 juin courant que le gouverneur Louis-Marie WALE et son gouvernement sont déclarés démissionnaires par l’assemblée provinciale, une décision contestée par le Gouverneur de Province et quelques élus provinciaux.

Trésor BOTAMBA