Social

Tshopo : « La Société Civile et les médias réfléchissent pour la réussite du Processus électoral »

Tshopo : « La Société Civile et les médias réfléchissent pour la réussite du Processus électoral »

Les contributions des institutions d’appui à la démocratie à l’accompagnement des médias pour la réussite du processus électoral, tel est le thème développé au cours du forum citoyen organisé par l’ONG Congo en Images le lundi 22 octobre au centre de pastoral. Il était question de faire un Etat de lieux des difficultés liées à l’exercice de la liberté de presse, d’opinion ou d’expression à travers les médias durant le processus électoral entre les professionnels des médias et les institutions d’appui à la démocratie ainsi que les acteurs de la société civile. Cette rencontre a permis également de dresser un état de lieux de cas des violations des libertés fondamentales du journaliste et des actions menées en faveur de ce dernier durant le processus électoral en cours.

Plusieurs exposés ont été développés au cours de ce forum notamment par la coordonnatrice de la commission des droits de l’homme, le responsable des médias pour la paix et la démocratie mais aussi par le coordonnateur provincial du conseil supérieur de l’audio-visuel et de la communication.

A en croire le coordonnateur de l’ONG Congo en Images, sans l’implication des journalistes d’une manière directe, la population ne pourra pas être sensibilisée   par rapport aux enjeux électoraux. Avec les outils de travail à l’appui, Coppens LUSUNA pense que ;

« …Les journalistes ne peuvent plus agir en fonction de l’ignorance, parce que aujourd’hui nous leurs avons donné le document que nous leur avons toujours donné, et espérons que le comportement sera un peu réglementé, car chaque fois qu’ils vont agir, ils vont se rappeler de ce document… »  

Les participants à ce forum citoyen disent de leur côté avoir capitalisé les matières mises à leur disposition et estiment que le journaliste doit demeurer au milieu du village dans le rendu de ses reportage, en reconnaissant ses responsabilités sociales et par ailleurs, pour sa sécurité, et surtout en ce moment d’élection, un journaliste doit respecter le code d’éthique et déontologie.

A l’issue de ce forum plusieurs documents ont été mis à la disposition des participants notamment le code d’éthique et déontologie, les directives du conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication relative à la campagne électorale à travers les médias. En mettant à la disposition des journalistes ces documents, l’ONG Congo en Images voudrait voir les journalistes travailler en respectant le code d’éthique et déontologie des journalistes congolais.