Actualités Economie Société

Tshopo: « Les sardines Anny ne sont pas périmées » (Mise au point).

Tshopo: « Les sardines Anny ne sont pas périmées » (Mise au point).

Après la motion d’information du député national Eliezer Ntambwe alertant sur le chargement des plusieurs cartons des sardines Anny qui seraient avariés à destination de Kisangani, la question ne cesse d’alimenter la polémique à Kinshasa mais également à Kisangani. 

Répondant à ce tollé médiatique, la Société Commerciale Internationale d’import et export, SOCIMEX, précise que « les sardines de la marque Anny ne sont pas périmées« .  Expliquant la situation dans une mise au point à la presse, le responsable de l’administration de SOCIMEX souligne qu’il s’est posé un problème avec les manutentionnaires lors du chargement des cartons de ces sardines dans le bâteau. 

Donat EYANGA explique que les manutentionnaires avaient déposé brutalement les cartons des sardines dans le bateau. Incident qui a fait que l’huile suinte de 23 cartons sur le 6500 cartons de ces sardines. Deux jours ça commençait à sentir mauvais et l’entreprise est intervenue pour dégager les cartons qui suintaient. Selon lui, c’est en voyant cela, que les gens se sont mis à raconter des choses jusqu’à insinuer que ces sardines sont avariés. 

 » Depuis l’époque de Mobutu, on importe toujours les sardines Anny et on n’a jamais amené des produits avariés à Kisangani. Mais également le bateau qui a chargé ces sardines se trouve encore à Kinshasa au port de Triaco. Le bateau transportant les produits de l’entreprise SOCIMEX qui est en route appartient à la société CFT. » dit Donat EYANGA dans le point de presse de l’entreprise SOCIMEX 

Il indique également que son entreprise est disposée à fournir toutes précisions possibles pour prouver que ces sardines sont propres à la consommation.  Tout en appelant les consommateurs des sardines Anny à continuer à faire confiance à la société SOCIMEX, le responsable de l’administration de cette entreprise sollicite que les autorités puissent diligenter une enquête pour contrôler ces sardines et « nous sommes disposé à coopérer et nos portes sont ouvertes« . 

La société SOCIMEX est la première entreprise du Groupe SOCIMEX créée en 1998 avec pour but principal d’approvisionner les Congolais en produits alimentaires de première nécessité, notamment, le riz, le sucre, le sel iodé, les conserves, les sacheries, le surgelés et autres.

Pompon Beyokobana