Actualités Politique

Tshopo : Ouverture de la session de septembre, le gouvernement provincial zappé

Tshopo : Ouverture de la session de septembre, le gouvernement provincial zappé

La session ordinaire de septembre 2020 s’ouvre ce mercredi 30 septembre 2020 à l’assemblée provinciale de la province de la Tshopo. Curieusement, le programme de la cérémonie de l’ouverture élaboré par le protocole d’état n’a nullement fait mention de la présence du gouverneur de Province Louis-Marie Walle Lufungula ainsi que les membres de son gouvernement.

Cependant, il est de coutume à l’ouverture comme à la clôture d’une session parlementaire, d’inviter les autorités politico-administratives à la cérémonie où un discours est prononcé par le président de l’organe délibérant.

Le programme de l’ouverture de la session de septembre convie toutes les autres autorités politico-administratives en ignorant totalement le gouverneur de province ainsi que son gouvernement provincial.

A l’allure où vont les choses, il se dégage très clairement que la crise entre les deux institutions persistent et est loin de s’arrêter. Une crise née du vote de la motion de censure contre le gouverneur de Province suivi de sa mise en accusation y compris deux de ses ministres. Les deux institutions, depuis quelques mois, se regardent en chiens de faïence.

Depuis lors, deux camps se sont formés au sein de l’Assemblée provinciale de la Tshopo. Un camp composé de 19 députés communément appelé G19 et l’autre composé de 9 députés. Il reste à savoir si le camp minoritaire participera au lancement de cette session essentiellement budgétaire.

Jean Claude FUNDI.