Actualités Politique

Tshopo : pas de crise institutionnelle entre les deux institutions de la province (bureau de l’assemblée provinciale)

Tshopo : pas de crise institutionnelle entre les deux institutions de la province (bureau de l’assemblée provinciale)

Invités à l’émission il est temps de la RTNC Kisangani ce jeudi 14 mai 2020, les membres du bureau de l’assemblée provinciale de la province de la Tshopo ont reconnus la nécessité de garder un bon climat entre l’assemblée provinciale et le gouvernement provincial.

Les relations entre l’assemblée provinciale et le gouvernement provincial sont très bonnes. Nous collaborons très bien. Il n’y a aucun problème. Il peut y avoir des problèmes, c’est tout à fait normal, a indiqué Bernardin Mbilingo, vice président de l’assemblée provinciale de la province de la Tshopo.

Pour cette deuxième personnalité de la première institution de la province de la Tshopo, chaque institution a son rôle qu »il joue pleinement. Et de poursuivre qu’il existe un cadre de concertation et de dialogue permanent entre les deux institutions provinciales.

De son côté, l’honorable Trésor Bafandu, rapporteur de l’assemblée provinciale a abordé dans le même ordre d’idée. Selon ses dires, le gouvernement provincial et l’assemblée provinciale forment un même corps.

Prenons l’aspect biblique où il est dit que, nous formons un seul corps mais chacun pour sa part. Notre corps c’est la province de la Tshopo. Le gouvernement provincial et l’assemblée provinciale chacun joue son rôle pour le bien-être de ce corps qu’est la province de la Tshopo,” lâche le rapporteur.

D’après lui, le mariage entre ces deux institutions sera rompu le jour où l’exécutif provincial n’agira plus dans l’intérêt de la province.

Gilbert Bokungu Isongibi président de l’assemblée provinciale de la Tshopo a quant à lui estimé que les deux institutions se sont embarquées dans un même bateau et qu’il n’y a pas intérêt à débarquer l’autre avant l’accostage.

Durant le déroulement de cette émission, les cinq membres du bureau de l’assemblée provinciale de la Tshopo ont démontré leur bonne volonté de resserrer les liens avec l’exécutif provincial pour le décollage de la province. Pour eux, les différentes crises institutionnelles n’ont pas permis le décollage de la Tshopo.

Jean Claude Fundi