Actualités Social Politique

Tshopo : Quelles perspectives pour son décollage ?

Tshopo : Quelles perspectives pour son décollage ?

C’est au tour de ce thème, que certains politiques et scientifiques de la ville de Kisangani se sont mis à cogiter ce samedi 26 septembre pour trouver la réponse à cette question simple, mais qui au fond parait multidimensionnelle.

C’est à travers une conférence-débat organisée par le parti politique « Mouvement Liberal », ML en sigle, Fédération de la Tshopo, que ces congolais ont discuté afin de trouver la réponse à cette question.

Ce parti cher à Thomas LUHAKA LOSENDJOLA qui se dit que cette conférence s’inscrit dans le cadre d’une série des réflexions politiques initiées par la Fédération de la Tshopo, estime qu’il est temps de penser à trouver des réponses aux questions liées au développement de la Tshopo et au bien être de sa population au lieu de s’éterniser sur des guéguerres.

Pour Christian BALABALA, Président Fédéral ML TSHOPO, qui pense qu’au regard des maux qui rongent la Province de la Tshopo, dont le cas le plus illustratif est la crise aiguë qui ronge les institutions politiques provinciales de la Tshopo ; au moment où celle-ci est en proie à la pauvreté, famine, épidémies et maladies récurrentes, délabrement des réseaux routiers tant en ville qu’en milieu rural, du chômage des jeunes, de l’insécurité, etc, les dignes filles et fils de la Tshopo, doivent penser différemment de la province aujourd’hui qu’hier.

«…La Tshopo traverse des moments de grande incertitude d’un lendemain meilleur. Un veritable paradoxe pour la plus grande province de la RDC en superficie et en potential mais qui laisse apparaitre comme si la population de la Tshopo ainsi que ses élites dirigeantes ne savent répondre à la question: d’où l’on vient, où l’on est et où l’on va…»

Selon le président fédérale du ML, tel est le leitmotiv qui les a poussé à cogiter sur le sort de la province de la Tshopo autour du thème : « Tshopo : Quelles perspectives pour son décollage ? »

Après avoir étayé en détails son questionnement basé sur trois questions : d’où venons nous, où sommes-nous et où allons-nous ?, Il a été conclu qu’il s’agit ici d’opérer des choix de la direction où va la Tshopo .

À lui d’ajouter, « soit nous luttons pour la promotion des hommes et des femmes de valeurs, ayant une bonne vision pour le décollage de notre chère province ; soit nous nous endurcissons et encourageons les antivaleurs qui vont consacrer la ruine et le malheur des fils et filles de la Province. »

Il soutient l’hypothèse selon laquelle, la première option demeure la meilleure, une TSHOPO dirigée par les hommes des valeurs, compétents, ayant une bonne moralité, non repliée sur elles-mêmes, mais en s’ouvrant aux autres pour tirer le mieux de leur expérience et apports.

« Nous voulons une TSHOPO d’aujourd’hui et de demain qui sera respectée au niveau national »,  conclut-t-il.

Trésor BOTAMBA