Social Economie Actualités

Tshopo : Recouvrement forcé, le gouvernement provincial est-il défié par les taximen ?

Tshopo : Recouvrement forcé, le gouvernement provincial est-il défié par les taximen ?

La ville de Kisangani s’est réveillée ce mardi 10 Mars sous une atmosphère inhabituelle. Une bonne partie des commerces n’a pas ouvert, la circulation reste timide, mais les taximen sont toujours dans la rue sans être inquiétés.

Cela fait suite à l’opération de recouvrement forcé lancée par les autorités provinciales. Cette opération intervient  après le lancement de l’opération d’achat de documents de bord (plaque, vignette et permis de conduire biométrique) depuis le début du mois de janvier 2020.

L’enregistrement lié à cette opération avait débuté depuis le 07 Janvier 2020, mais  a rencontré une résistance farouche de la part de propriétaires des motos.


En ce jour de l’opération forcée de recouvrement, certains assujettis, motars, qui ne sont pas en ordre comme ceux du quartier Météo, barricadent la route à ceux qui se sont acquittés de ce devoir fiscal.

LE GOUVERNEMENT EST-IL DEFIÉ ?

La force reste à la loi dit-on. Les dispositions sécuritaires ont été prises pour accompagner cette mesure. Depuis le matin, les éléments de la police et des FARDC sont déployés à travers la villes et bloquent les principaux issues (Entrées de la ville), comme les ronds-points Comboni, ANR, Stade, 18 Kapela, 22ième Avenue Kabondo, le rond point bercail et au niveau de Litoyi. Observateurs, ces éléments des FARDC et PNC ne brutalisent ni ne touchent personne.

Par ailleurs, la Direction Générale de Recettes de la Tshopo DGRPT en sigle est envahit par les taximen moto et autres propriétaires de motos pour se soumettre aux exigences de l’État.

Cette attitude des autorités ce mardi 10 mars, peut-elle être considérée comme une dernière mesure de grâce?

Signalons que sur une population estimée en 2019 à 1.602.144 habitants, et qu’environ 50% possèdent des engins roulants (moto) seuls 300 se sont déjà acquittés de ce devoir fiscal jusqu’au lundi 9 mars.

Trésor BOTAMBA .