Actualités Environnement Médias

Tshopo : Tropenbos RDC fait siens les problèmes des PACLS, peuples autochtones et communautés locales.

Tshopo : Tropenbos RDC fait siens les problèmes des PACLS, peuples autochtones et communautés locales.

Cette prise de position de l’ONG Tropenbos RD Congo s’est clairement dessinée au cours d’un atelier de renforcement des capacités à l’intention des professionnels des médias et chercheurs, organisé ce mardi 7 mai 2022. Au centre de cet atelier d’échanges, qui s’est tenu dans la salle de réunions de l’hôtel Les Mambo, l’intérêt de traiter les problèmes auxquels sont confrontés les peuples autochtones et communautés locales a été mis en relief.

Plusieurs recommandations en sont sorties, notamment la production d’articles et des reportages, la formation des journalistes sur différents thèmes relatifs à la préservation de l’environnement, l’élaboration d’un programme de communication, la création des réseaux des journalistes verts de la Tshopo et des groupes WhatsApp pour commencer à échanger des informations et opportunités sur la déforestation, les changements climatiques ainsi que la vulnérabilité des peuples autochtones et communautés locales.


Dans son mot de bienvenue, Sagesse Nziavake, coordonnatrice scientifique de l’ONG Tropenbos RD Congo, a indiqué que les PACL- Peuples Autochtones et Communautés Locales – dépendent entièrement des forêts pour leur subsistance et leur habitat. Or, ces forêts sont aujourd’hui très menacées par les activités anthropiques aggravant ainsi la pauvreté des PACL trop dépendants des forêts. Dès lors, il est important de pallier à cette situation pour faire connaître les problèmes des PACL ainsi que leurs causes afin de sensibiliser les décideurs et alerter le grand public sur les conditions inhumaines des PACL.


Plusieurs objectifs concourent à l’organisation de cet atelier : sensibiliser les professionnels des médias sur l’intérêt de relayer les voix des peuples autochtones et communautés locales, sensibiliser les chercheurs sur l’intérêt d’étudier les problèmes des PACL, d’en publier les principaux résultats et former les professionnels des médias et les chercheurs sur la production et la diffusion des informations et connaissances.

Le professeur Jacques MUKONKOLE, journaliste senior et consultant facilitateur à cet atelier, a fait savoir aux participants les problèmes auxquels les PACL sont confrontés en vue de susciter l’intérêt des décideurs et grand public et a expliqué que les journalistes et chercheurs sont des principaux acteurs de la mobilisation des décideurs tout en soulignant les différentes formes de journalisme et de recherche, les genres journalistiques et les travaux scientifiques, les méthodes et techniques de collecte de l’information pour les journalistes et chercheurs, les contraintes liées à la collecte de l’information sur la situation des PACL et enfin quelques thèmes exploitables dans les milieux forestiers.

Signalons que c’est dans le cadre du programme Green Livelihoods Alliance GLA ou Alliance pour les moyens d’existence verts que ce genre de formation sont organisés par l’ONG Tropenbos RD Congo.

Marie Selenge.