UNIKIS : De la grève des enseignants à la colère des étudiants, la police s’interpose.

La Police Nationale Congolaise a étouffé vers neuf heures, ce lundi  28  février 2022,  une marche des étudiants de l’Université de Kisangani. Selon kis24.info, les étudiants de cette institution d’enseignement supérieur ont voulu réclamé la reprise des activités académiques qui sont bloqués à cause de la grève des enseignants depuis janvier 2022. Une foule compacte de près cinq cents étudiants s’était réunie tôt ce lundi avec objectif de marcher jusqu’au gouvernorat, le point de chute de la marche, pour déposer leur mémo à l’Autorité provinciale. Munis des calicots et des pancartes, on pouvait lire des messages tels que : « Nous, étudiants de la Tshopo, plus particulièrement de Kisangani, nous voulons la reprise immédiate des activités académiques », « MUHINDO NZANGI, tu veux quoi ? » ou encore « sauvons la jeunesse ».

%name UNIKIS : De la grève des enseignants à la colère des étudiants, la police s’interpose.

C’est au niveau du complexe ELUNGU que la police est entrée en action pour disperser les manifestants, en usant des gaz lacrymogènes. Un léger jeu des pierres de la part des étudiants a suivi, mais la police a fini par étouffer cette marche.  

Cependant, nous apprenons qu’un groupe d’étudiant est arrivé quand même au gouvernorat mais n’a pas pu rencontrer le gouverneur de province. 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Catégories

error: Content is protected !!