Actualités Politique

Union Sacrée: La fin de règne des autorités morales (Tribune de Idelphonse Lokangu)

Union Sacrée: La fin de règne des autorités morales (Tribune de Idelphonse Lokangu)

Les sages disent: « il n’existe pas plus d’un crocodile mâle, dans un même marigot ». Et moi d’ajouter : Dans l’Union Sacrée, il n’existera pas deux pôles de pouvoir.

En effet, l’Union Sacrée ne devrait pas ressembler au régime des belligérants tel que nous avons connu sous le 1+4. Elle n’est pas et ne sera pas la répétition de la coalition FCC/CACH où régnait allégeances aux autorités morales.

Le G7, ou encore le regroupement politique Ensemble, de l’honorable Moindo Nzagi, ne devrait pas oublier leur origine.

Déconsidéré ou sous estimé ceux des collèges députés ayant pris le même courage qu’eux en politique, relève du dénie de sa propre identité. Nul n’ignore que, les principaux leaders de l’Ensemble, étaient des barons du régime Kabila!
A titre d’exemple, le procès fait sur la possibilité de la candidature de l’honorable Jean Pierre LIHAU, qui bénéficie d’une expertise législative hors paire, car ayant successivement travaillé aux côtés de trois différents présidents de l’Assemblée Nationale. Il en est anisi, pour tout autre élu sur qui le Chef de l’État pourrait porter son devolu. Cela ne devrait pas être une source de division au sein de la famille politique de l’Union Sacrée.
Les raisons évoquées, du fait d’appartenance sur la liste des partis mosaïques du pprd ou un autre parti jadis du FCC, ne peut enlever la qualité d’un représentant du peuple ou membre de l’Union Sacrée à un député.

D’ailleurs la Cour Constitutionnelle venait de vider le débat à ce sujet.

En toute état de cause, les chamailleries entre les kabilistes d’avant-hier et ceux d’hier conduiront à un déballage n’épargnant personne.
En toute modestie, je plaide pour l’unité et la cohésion au sein de l’Union Sacrée, tous derrière la grande vision du Président de la République, dans le seul et l’unique objet de travailler pour l’intérêt supérieur de la nation.

Se/Lokangu W’ifonge sa Liwawa