URGENT - ESU/ BAS-UELE : UNIBAS et ISEAV Dingila désormais pris en charge par le trésor public ( Arrêté ministériel).

URGENT – ESU/ BAS-UELE : UNIBAS et ISEAV Dingila désormais pris en charge par le trésor public ( Arrêté ministériel).

URGENT – ESU/ BAS-UELE : UNIBAS et ISEAV Dingila désormais pris en charge par le trésor public ( Arrêté ministériel).

En date du 11 mai 2022, le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi Butondo, a signé l’arrêté qui constitue un grand Ouf de soulagement pour la jeunesse de la nouvelle province du Bas – Uélé. Il s’agit de l’arrêté ministériel numéro 206/ MINESU/ CABMIN/ MNB/ RMM/2022 du 11 mai 2022 portant prise en charge par le Trésor public de quelques établissements privés de l’enseignement supérieur et universitaire, province du Bas – Uélé, en RDC.

Ainsi, l’université du Bas – Uélé à Buta et l’institut supérieur d’études agronomiques, vétérinaires et technologiques de Dingila sont désormais pris en charge par le trésor public.

Extrait de l’arrêté du ministre

La prise en charge dont il est question comporte l’octroi des numéros matricules au personnel académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de l’université du Bas – Uélé et de l’institut supérieur d’études agronomiques vétérinaires et technologiques de Dingila ; la mécanisation et la numérisation du personnel tant académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de ces deux établissements conformément au grade de chacun ; l’octroi de frais de fonctionnement à l’UNIBAS et l’ISEAVT.


L’article 3 de cet arrêté indique que le gouvernement congolais nomme les membres des comités de gestion de l’UNIBAS et L’ISEAVT Dingila sur proposition du pouvoir organisateur statutaire de ces établissements.
En outre, les établissements dont la prise en charge est accordée dans cet arrêté sont soumis au contrôle financier du gouvernement.
Enfin, les titres et les diplômes à délivrer sont entérinés par la commission ad-hoc suivant la procédure en vigueur.

Cette décision est motivée par le service que l’UNIBAS et l’ISEAVT rendent à la nation en formant des cadres universitaires dont le pays a besoin. Ainsi, cette prise en charge va accroître et améliorer leurs services à la société.

Il faudrait retenir que cela est le fruit du lobbying mené par le recteur de l’Université du Bas – Uélé, le professeur Jean-Robert Nzanza Bombiti.

Lors de l’élection des gouverneurs du 6 mai 2022, les députés provinciaux du Bas – Uélé ont bien fait de porter leur choix sur sa personne. Avec cette bonne nouvelle, ils doivent se sentir heureux d’avoir élu gouverneur un homme qui se soucie du décollage de son Bas – Uélé.

la Rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.