Actualités Politique Société

Bas – Uélé : 100 jours après son investiture, le Gouvernement Bombiti présente un bilan prometteur.

Bas – Uélé : 100 jours après son investiture, le Gouvernement Bombiti présente un bilan prometteur.

Redevabilité oblige, les réalisations de 100 premiers jours du gouvernement provincial du Bas – Uélé ont été présentées devant la presse nationale par le professeur Ursil Lelo Di MAKUNGU. Le samedi 5 novembre 2022, à Kinshasa, le Porte Parole de l’exécutif provincial, du Bas – Uélé, s’est livré à un exercice démocratique, celui de rendre compte, dans une évaluation mi – parcours, des actions et réalisations du Gouvernement Provincial durant les premiers cent jours de sa gestion.


« Jour pour jour, 100 jours, depuis l’investiture du Gouvernement provincial dirigé des mains par le Gouverneur de province Jean Robert Nzanza Bombiti. 100 jours , c’est le synonyme de la gouvernance d’un leadership collectif, c’est la manifestation de rétablissement de l’autorité de l’Etat, de la bonne gouvernance, de la lutte contre le coulage des recettes, de la politique de maximisation des recettes, c’est le renforcement du capital humain, l’organisation de la filière agricole, le champs pilote, la journée agricole, cent jours c’est aussi la politique de salubrité publique, le cantonage manuel, mais également la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatiques, c’est aussi le désenclavement médiatique, l’acquisition d’émetteur sur fonds propres pour la relance de la RTNC Buta, c’est aussi l’accès à l’eau potable, c’est l’espoir pour l’avenir…. »

De l’éducation aux infrastructures en passant par la santé et l’agriculture mais aussi les travaux d’assainissement de la ville de Buta et la dotation d’un émetteur radio à la RTNC Bas – Uélé, rien n’échappe dans cette présentation du bilan de 100 jours.

Pour matérialiser la gratuité de l’éducation de base prônée par le chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI, le Gouverneur jean Robert NZANZA BOMBITI a lancé l’opération pas d’école sans banc sur toute l’étendue de la province du Bas – Uélé. Le gouvernement provincial a également lancé les travaux de la réhabilitation de l’axe routier Aketi – Dulia sur la RN6, l’aménagement de source d’eau, le début des travaux agricoles de 100 hectares, le renforcement des capacités des membres du gouvernement provincial et bien d’autres.

Si le Porte – Parole du Gouvernement a abordé les questions liées au cantonage des éleveurs mbororo et à la porosité des frontières, l’itinérance, non plus, n’a pas échappé à ce bilan de 100 jours. Le Gouverneur Jean Robert Nzanza Bombiti a visité 4 territoires sur les 6 que compte la province du Bas-Uélé, ceci dans le seul but de palper les réalités du vécu quotidien de ses administrés.


« 100 jours c’est aussi l’itinérance et une gouvernance de proximité à travers quatre de six territoires plus la ville de Buta… »


Un bilan qui décrit plusieurs réalisations certes, mais beaucoup de défis restent à relever, fait savoir le porte parole du gouvernement provincial.


« Certes, le chemin est long à parcourir, rempli d’embuches et heurts, mais il y a de l’espoir d’atteindre la destination quand on croit en ce qu’on fait ; quand on a la volonté de le faire et surtout quand on a l’adhésion de tous pour y parvenir. En effet, « Ekopi » s’était déjà réveillé de sa somnolence, il est marche et ne peut plus s’arrêter jusqu’à destination. A cet effet, je compte fermement sur votre solidarité en faveur de notre chère et unique province du Bas-Uélé que Dieu nous a donnée pour relever les multiples défis relevés ci-dessus pour résoudre tant soi peu les problèmes qui continuent à freiner voire bloquer le développement de cette jeune province au centre de l’Afrique. Raison pour laquelle nous en appelons à solidarité collective qui pourra se manifester par vos contributions tant morales qu’en espèce et en nature. En effet, en moi seul, même par la magie, je ne saurai résoudre tous ces problèmes même en dix ans. Cependant, suis rassuré qu’avec vous, je peux y arriver même en une année. »

Ce bilan élogieux des premiers 100 jours du Gouvernement Provincial du Bas – Uélé est à féliciter au regard des difficultés auxquelles se trouve confronté cette jeune province.


« C’est un exploit parce que nous sommes partis de néant pour réaliser toutes ces actions »

La Rédaction.