Actualités Environnement

Les journalistes invités à s’impliquer dans la sensibilisation en faveur de la gestion durable des forêts.

Les journalistes invités à s’impliquer dans la sensibilisation en faveur de la gestion durable des forêts.

La multiplicité des intervenants dans la gestion durable de l’environnement constitue une des difficultés majeure dans l’accomplissement des attentes du programme intégré REDD+ Oriental. Selon Oumar NDIAYE, coordinateur national du dit projet, la mise en place d’un cadre de concertation des parties prenantes, la mise en danse ou tout simplement la participation des autorités du pays au niveau tant national, provincial que municipal (chefferie, secteur…..) constituerait une force dans les résultats attendus. Parmi les difficultés, on note également l’insuffisance de l’expertise locale spécialisé dans les thématiques PIREDD+ ORIENTAL, mais aussi la faible maîtrise des questions environnementales pour ne citer que ça.

L’atelier de deux jours, du 29 au 30 juillet, auquel prennent part une dizaine des femmes parmi leurs confrères journalistes et communicateurs, une trentaine au total, a pour objectif de participer dans le dit projet par des stratégies efficaces de sensibilisation sur la gestion durable de l’environnement. Le  professeur jean Rémy MAKANA est  revenu sur les objectifs spécifiques en encourageant les médias à créer des espaces pour la production, diffusion et/ou publication des émissions et autres messages en rapport avec la gestion durable des forêts, du foncier, du REDD+ et le changement climatique.

Théthé BONGUNDJA, Dynamique des Femmes Reporters.