Actualités Social

Administration Publique: Yollande Ebongo se félicite des résultats mi-parcours de la réforme

Administration Publique: Yollande Ebongo se félicite des résultats mi-parcours de la réforme

La ministre de la fonction publique dresse un bilan satisfaisant à mi-parcours sur le processus de la réforme amorcé depuis bientôt une décennie. Dans une conférence de presse tenue ce vendredi 27 novembre 2020 à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, Yollande Ebongo Bosongo dévoile les résultats réalisés jusque là au sein de ce ministère de taille en République Démocratique du Congo et sa contribution dans ce vaste processus.

Apportant une nouvelle énergie au sein de l’administration publique, l’actuel locataire au ministère de la fonction publique dit relevé le niveau de la communication pour permettre à tous les fonctionnaires de l’Etat de savoir ce qui se fait pour eux au sein de leur ministère de tutelle.
…ce qui est fait pour moi sans moi est fait contre moi, dit-on…


 » A ma prise de fonction, j’ai constaté qu’il y avait un défaut de communication. C’est mon apport à présent, celui de faire comprendre les ABC de la réforme de l’administration publique« , renseigne la patronne de l’administration publique en RDC.

Outre la communication, Yollande Ebongo apporte des innovations au sein de l’administration publique, celles entre autres de la numérisation du fichier au sein de la fonction publique.

Amorcé depuis 2002, la réforme de l’administration publique en République Démocratique du Congo étant un long processus, produit ces effets à mi-parcours note Yollande Ebongo.

La ministre de la fonction publique révèle les résultats ci-après depuis la mise en œuvre du processus de la réforme de l’administration publique :

  • les renforcements et encouragements de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale en faveur des agents de service de carrière publique de l’Etat. Elle est une machine de mise à la retraite des agents de manière honorable, renseigne madame Yollande Ebongo ;
  • le rajeunissement de l’administration publique avec l’école nationale de l’administration publique ;
  • obtention d’un financement pour la continuité de la formation permanente des agents de l’État ;
  • l’appui de la banque mondiale dans la mise en place du fichier de la référence de l’administration publique. Un fichier qui permettra de maîtriser le fichier sain après son nettoyage.

La ministre de la fonction publique séjourne depuis mardi 24 novembre à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo pour une mission officielle, celle de la mise en place du fichier de référence de l’administration publique ainsi que le lancement du recensement biométrique des agents de l’administration publique et leur titularisation.
Cette mission officielle conduira également la patronne de l’administration publique dans les provinces de l’Ituri, Bas et Haut-Uélé pour la même cause.

Mais bien avant ce point de presse, madame Yollande Ebongo a rendu visite à l’équipe de football, le Tout Solide Malekesa. Elle a, par cette occasion, remit quelques équipements à cette équipe, une manière pour elle de contribuer au développement du sport roi dans la province de la Tshopo.

Jean Claude Fundi