Actualités Infrastructures

Kisangani : Walle Lufungula lance les travaux de réhabilitation de la voirie urbaine d’un kilomètre grâce à la taxe moto

Kisangani : Walle Lufungula lance les travaux de réhabilitation de la voirie urbaine d’un kilomètre grâce à la taxe moto

Ces travaux qui seront exécutés par l’entreprise chinoise CREC 7 pour une distance de un kilomètre et septante quatre mètres  vont relier la commune Makiso à celle de Mangobo et seront en monocouche. Il s’agit du tronçon compris entre l’hôpital général de référence de Kisangani à l’orphelinat.

Dans son discours, le gouverneur de province Louis-Marie Walle Lufungula souligne qu’après l’accord de planification et de  mise sur pied des structures d’exécution du programme du gouvernement provincial, l’heure est venue pour l’exécution des travaux.

“...en dépit de la récession économique qui frappe le monde entier à la suite de la pandémie de la maladie à coronavirus, l’heure est venue pour passer à la grande phase, la phase tant attendue par notre population, celle d’exécution des grands travaux au bénéfice du bien-être social des membres de notre collectivité “.

Le gouverneur de province justifie le choix de ce tronçon routier dont les travaux sont lancés à ce jour par son importance stratégique reliant deux communes (Makiso et Mangobo). Il indique également par la même circonstance que l’entreprise qui exécute ces travaux le fera également dans d’autres axes de la ville de Kisangani.

“…après cet axe, la même entreprise exécutera dans un avenir proche, les mêmes travaux dans la commune Tshopo sur l’axe allant de la première avenue goudron jusqu’à la quinzième”, a souligné l’autorité provinciale.

Walle Lufungula annonce dans la foulée, la réalisation des plusieurs travaux notamment la réhabilitation du stade Lumumba, l’axe allant du camp Ketele au PK 6 sur la RN4 ainsi que la réfection du rond point du canon dans la commune Makiso.


Occasion faisant le larron, le gouverneur de province a invité la population de la province de la Tshopo au civisme fiscal arguant qu’une partie des fonds alloués à ces travaux, proviennent des fonds dus aux plaques motos achetés par les motards.

La durée des travaux lancés ce jour par le gouverneur de province est d’un mois. Cependant, le cout total des fonds alloués n’a pas été révélé.

Il convient de révéler que cette activité s’est déroulée sans la présence des membres du bureau de l’assemblée provinciale.

Jean Claude Fundi