Actualités Médias

BAS – UELE : « L’objectif à atteindre est le désenclavement médiatique total de la province du Bas Uélé ». Jean Robert Nzanza aux chevaliers de la plume.

BAS – UELE : « L’objectif à atteindre est le désenclavement médiatique total de la province du Bas Uélé ». Jean Robert Nzanza aux chevaliers de la plume.

Les consultations entamées depuis le lundi 18 juillet 2022 par le Gouverneur de la province du Bas – Uélé, Jean Robert Nzanza Bombiti cheminent lentement mais sûrement vers leur fin. Avant de recevoir les députés provinciaux en dernier essor, le numéro 1 du Bas – Uélé a conféré avec les journalistes, toutes tendances confondues, ce jeudi 21 juillet 2022 aux environs de 22 heures dans la salle des réunions du gouvernorat de province.

Jean Robert Nzanza, selon ses propres dires, voudrait à ce que la presse butabaise (allusion faite à la ville de Buta) joue réellement son rôle qui est celui d’informer, éduquer et informer la population d’une manière objective. Pour lui, c’est la presse qui apporte la bonne nouvelle pour le changement des mentalités. Et cette presse, pense t-il, doit être une presse de proximité qui doit être présente sur terrain. 

«  Vous devez être professionnel. Vous devez vérifier l’information et présenter les faits d’une manière impartiale. Que ce ne soit pas d’une manière incendiaire. J’aimerais que ici nous fassions les choses autrement. Apprenez à parler de l’agriculture, de l’éducation, du civisme et fiscal, VIH, etc. »

Jean Robert NZANZA a martelé sur la formation au quotidien des journalistes pour une bonne rentabilité. L’objectif à atteindre étant le désenclavement médiatique total de la province du Bas – Uélé. 

« …Je voudrais qu’on parle du Bas Uélé non pas chaque jour, mais à chaque instant. Écrivez. Écrivez. Écrivez. Parlez du Bas – Uélé… »

Cette introduction du Gouverneur a permis aux journalistes présents de se confier à leur interlocuteur et, comme des enfants pécheurs, déposer leurs fardeaux au pied de ce dernier.

Les journalistes pensent que ce n’est la première fois que le Gouverneur manifeste sa volonté de voir la presse de Buta émergée. Ils estiment que son élection à la tête de la province peut les aider à aller de devant.

« Nous voulons bien bénéficier d’une formation permanente sur le journalisme et le management pour nous permettre de faire avancer notre profession dans la province du Bas – Uélé. La province du Bas – Uélé est totalement absente sur la toile et voudrons bien que vous nous appuyez à créer des médias en ligne pour pourvoir vendre l’image de la province ».

Les hôtes de Jean Robert Nzanza n’ont pas manqué de soulever plusieurs autres problèmes  qui bloquent l’envol de la presse du Bas – Uélé. Parmi tant d’autres, un problème très sérieux de réseau internet guette les médias. Ils voudraient à ce que le Gouverneur oriente ces plaidoyers dans le sens de pouvoir ramener le réseau 4G dans leur province.

Si, d’une part, l’ACP, Agence Congo Presse, en particulier, a plaidé pour l’obtention d’un bâtiment car n’ayant aucun bureau dans la province, l’implication de l’autorité pour l’engagement des nouveaux personnels et une subvention pour son fonctionnement. la RTNC, Radio Télévision Nationale Congolaise, par contre, sollicite du Gouverneur l’acquisition des émetteurs radio et télé pour pouvoir renaître de ses cendres. D’autre part, la radio communautaire Rubi a exposé son problème lié à une panne du groupe électrogène qui ne permet pas à cette station de fonctionner. Par ailleurs, tous les médias ont parlé des difficultés liées à l’énergie électrique et souhaitent que des journalistes de leurs médias soient détachés auprès  du gouvernorat pour accompagner d’une manière efficace les actions du Chef.

Séance tenante, Jean Robert Nzanza a décidé d’octroyer un nouveau groupe électrogène à la radio communautaire Rubi et d’acheter des cartes de presse à tous les journalistes de la ville de Buta. Ne pouvant opérer un miracle, le Gouverneur promet, cependant, de faire de son mieux pour aider la presse, surtout dans le domaine des formations et dans l’octroi des matériels.

Depuis lundi 18 juillet, le Gouverneur Jean Robert Nzanza a bien voulu initier une série des consultation avec différentes couches de la population. C’est ainsi qu’il a reçu, entre autres, les fonctionnaires de l’administration publique, les chefs coutumiers, la société civile, etc. Pour lui, il a été très important de s’entretenir avec les couches de la population avant de se présenter à l’assemblée provinciale pour présenter son programme en vue de l’investiture du Gouvernement Provincial. 

La Rédaction.