Actualités Social

Beni : Attentat non revendiqué, la panique gagne la population.

Beni : Attentat non revendiqué, la panique gagne la population.

Vingt  heures après l’explosion d’une bombe en plein centre ville de Beni, la population s’inquiète et ne sait à quel saint se vouer. Selon un habitant de Beni, quelques jours avant la fête de Noël, l’Autorité Urbaine, le Commissaire Supérieur Principal et Maire de la ville,  Narcisse Muteba Kashale avait rassuré la population de cette ville. Selon  le Commissaire Supérieur Principal, les benitiens « vont passer des très bonnes fêtes de Noël et de Nouvel An ».

 « Par où est passé l’ennemi, d’où est – il venu ? », c’est la question que se posent les habitants de Beni. C’est donc une panique généralisée qui gagne du terrain à Beni. Même si l’attentat n’est pas revendiqué, plusieurs pensent que c’est l’œuvre des ADF Nalu.

Les autorités compétentes, selon nos sources, viennent de renforcer les dispositifs sécuritaires dans la ville de Beni. Il y aura instauration renforcée des check – points à toutes les entrées de la ville, et peut être l’interdiction des attroupements de plus de dix personnes.

Selon un autre habitant de Beni, joint par la rédaction de rfmtv.net, « tout le monde doute de tout le monde et on ne sait pas qui est qui à Beni ».

Le samedi 25 décembre, jour de Noël, une bombe a explosé dans un bar, en plein centre ville, faisant six morts et plusieurs blessés dont deux bourgmestres adjoints. Pour le moment, l’endroit est quadrillé par la police et les FARDC.

La Rédaction.