Actualités Social

Eglise : Abbé Donatien NSHOLE, chapelain de sa Sainteté le Pape : Qu’est ce qu’un chapelain ?

Eglise : Abbé Donatien NSHOLE, chapelain de sa Sainteté le Pape : Qu’est ce qu’un chapelain ?

L’Abbé Donatien NSHOLE BABULA, Secrétaire Général de la Conférence épiscopale nationale du Congo – CENCO -, a été élevé par le Pape François au rang de chapelain de sa Sainteté le pape. Avec cette nomination,  il portera désormais le titre de Monseigneur. Cette nomination est contenue dans un communiqué de la CENCO publié le mardi 14 décembre 2021. On peut y lire : 

« Le Secrétariat Général de la CENCO rend grâce à Dieu et remercie le Saint-Père pour sa sollicitude à l’égard de la RD Congo. Aussi, il présente ses vives et sincères félicitations à Monseigneur Donatien NSHOLE et lui souhaite un fructueux ministère dans l’Eglise-Famille de Dieu qui est en République Démocratique du Congo », stipule le  communiqué signé par l’Abbé Georges KALENGA, deuxième Secrétaire Général Adjoint de la CENCO. 

Qu’est-ce qu’un chapelain de sa sainteté ?

Selon l’Abbé Germain OSANDU HONOKO, Curé de la paroisse Bienheureuse Anuarite, le titre de chapelain de sa sainteté est un titre honorifique accordé par le pape à un prêtre.

« Il est décerné à un prêtre à la demande de son évêque ou par décision unilatérale du pape. Ce titre, qui confère à celui qui le reçoit un certain nombre de privilèges, est une façon pour l’Église de récompenser les bons et loyaux services des prêtres diocésains. Sans être évêque, cette distinction permet néanmoins au prêtre qui la reçoit de bénéficier du titre de « monseigneur » et de porter la soutane ornée de violet et une ceinture de la même couleur ».

Avant 2014, les prêtres qui recevaient cette distinction papale portaient le titre de prélat d’honneur de sa sainteté. Mais depuis 2014, dans la ligne de la réduction des privilèges et autres titres dans l’Église, le pape François a remplacé cette appellation par celle de Chapelain de sa sainteté et réservant le titre de prélat de sa sainteté aux membres du corps diplomatique et autres dignitaires du Saint-Siège.

Et l’abbé de poursuivre qu’un monseigneur qui n’est pas évêque porte ce titre juste de manière honorifique au regard de sa responsabilité ou du fait qu’il soit collaborateur proche du Saint Père ou de l’évêque diocésain. C’est le cas du vicaire général qu’on appelle aussi monseigneur. Ils sont attachés aux pouvoirs de l’évêque. Ils tombent avec la vacance du siège épiscopal en cas de décès de l’évêque, de son transfert ou de sa démission, ici quand l’évêque devient émérite.

La Rédaction