La Commission Provinciale de Football Féminin de la Tshopo, « CPFFT » s’est acquittée d’un agréable devoir statutaire en tenant sa réunion d’évaluation des activités sportives de l’édition 2021-2022 ce samedi 08 octobre 2022 au siège de la commission devant les sociétaires, le chef de division provincial des sports, l’Eufkis et les autres invités.

Sous l’égide de la présidente Mariam Pendeza , la CPFFT a présenté son rapport revenant sur les axes de sa mission.
Pour l’édition 2021-2022, le CPFFT a organisé son championnat local en aller et retour avec 6 clubs dont Inter Stars de la Tshopo, AS les bâtisseurs, RC Boyoma, CS Elikya, CS Consolata et OCF Okapi.
C’est alors l’équipe d’Inter Stars de la Tshopo qui était sacrée championne de cette édition en terminant à la première position avec 30 points en 10 matchs joués suivi de l’OCF Okapi , 24 points après 10 sorties également.

Pour ce qui est des plébiscites, la CPFFT a plébiscité certains acteurs qui se sont distingués durant son championnat.
Le prix de la meilleure joueuse est revenu à Rose Dimandja , Grâce Atshalina comme meilleure buteuse avec 7 réalisations.
L’équipe de l’AS les Bâtisseurs est nommée équipe révélation de l’année, son président Gerrard Wameka comme meilleur président et le prix de meilleur arbitre est revenu à Jyrus Bulawato.

Pour la saison sportive 2022-2023, le championnat va débuter le 25 octobre prochain et le CPFFT compte organiser le tournoi interscolaire pour la détection des jeunes joueuses, inciter certaines personnes à la création des équipes féminines et promouvoir le football féminin dans la province de la Tshopo.

Signalons par ailleurs que lors de la saison 2021-2022, la CPFFT a fonctionné particulièrement avec des fonds provenant uniquement des frais obligatoires et des cotisations des membres.
Pour la saison sportive 2022-2023, les prévisions budgétaires sont estimées à 30.000 $ et pour le bon déroulement de son championnat, la CPFFT , réclame la main forte du pouvoir public ( Gouvernement provincial ) en ce qui concerne la subvention.

Jerry Lombo Alauwa