Actualités Environnement Enseignement

Kisangani : Tropenbos RDC renforce les capacités des services étatiques en gestion financière.

Kisangani : Tropenbos RDC  renforce les capacités des services étatiques en gestion financière.

Les ordonnateurs de dépenses, secrétaires, les comptables et mandataires de budget de chefferies et secteurs concernés par le PIREDD ont renforcé leurs capacités en gestion financière. Cet atelier d’un jour organisé par Tropenbos mardi 30 novembre, vise à aider ses gestionnaires à la tenue d’une bonne comptabilité avec des pièces justificatives pour une meilleure gestion financière.

Dans le cadre du Programme Intégré REDD Plus Oriental (PIREDD-O) qui vise à stabiliser la déforestation et la dégradation forestière mais aussi à améliorer d’une manière durable les revenus des communautés locales, dans le cadre de la gouvernance des ressources naturelles, le PNUD apporte des appuis financiers aux services techniques de l’Etat et secteurs/chefferies directement impliqués dans les thématiques de ce programme.

Cet appui se veut un soutien pour leurs permettre de jouer progressivement leurs rôles régaliens avec l’objectif de voir ses services et secteurs s’assumer pleinement à la fin du programme.

Cependant, les partenaires locaux d’exécution du programme intégré REDD plus rencontrent souvent des difficultés sur terrain pour travailler en synergie avec les bénéficiaires. Et pour cause, les difficultés logistiques et financières des services étatiques qui ne reçoivent plus des frais de fonctionnement.

Alors que l’appui financier du PIREDD est fondamental pour leur fonctionnement, la faible capacité de gouvernance de nombre de ces services étatiques accroît les risques dans la gestion financière que le programme ne peut prendre avant de renforcer les capacités desdits services.

Les généralités sur la comptabilité et les pièces justificatives ont constituées les principales matières premières de cet atelier de renforcement des capacités.

Il convient de souligner que le Programme Intégré REDD Plus Oriental est l’un des programmes intégrés identifiés par le FONAREDD dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’investissement REDD+ de la RDC que l’initiative pour les forêts d’Afrique Centrale (CAFI) s’est engagée à financer à travers une lettre d’intention signée en 2016. Dans la province de la Tshopo, c’est un consortium de 6 organisations (ADRE, APILAF, CARITAS Isangi, CEREPSAN, GTDE et Tropenbos RDC) qui a été retenu pour exécution.

Jean Claude Fundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.