Actualités Social Politique

RDC : La population de Goma demande à Fatshi de mettre fin aux massacres de Béni.

RDC : La population de Goma demande à Fatshi de mettre fin aux massacres de Béni.

Accueilli par le Gouverneur du Nord-Kivu, ce 05 octobre 2020, Félix-Antoine TSHISEKEDI s’est offert un bain de foule et a effectué plusieurs kilomètres des rues gomatraciennes à pied, jusqu’au gouvernorat du Nord-Kivu où il a eu à échanger avec les gouverneurs du grand Kivu (Maniema, Nord et Sud-Kivu) .

L’agenda du travail du chef de l’Etat prévoit dans cette partie du pays, entre autre, une série des rencontres avec les représentants des forces vives locales, les responsables de sécurité ainsi que d’autres notabilités », précise la Présidence de la République.

Le président prendra également par au sommet quadripartite des Grands Lacs qui se tiendra ce mercredi à Goma par vidéoconférence.

Qu’est ce que les Kivuciens attendent de FATSHI?

La paix et la sécurité avec en ligne de mire la fin des massacres à Beni sont les principales attentes de la population de Goma au Nord-Kivu où séjourne depuis la fin d’après-midi de ce lundi le Chef de l’Etat.

« Il faut que (le Président de la République) réalise les promesses tenues en faveur de la population du Nord-Kivu et surtout de (celle) de Beni ville et territoire où les massacres continuent à prendre un curieux élan« .

« Installer le Quartier des FARDC au Nord-Kivu, comme promis, d’ailleurs, pendant sa campagne électorale , il devra vraiment faire en sorte que le quartier général militaire soit installé au Nord-Kivu. Il (doit) lui-même veiller à ce que la sécurité soit rétablie ».

« C’est ici l’occasion de lui demander d’envisager cette voie diplomatique et politique pour que les pays voisins de la RDC arrêtent de soutenir ou de tolérer différents groupes armés et forces négatives, entre autres les ADF et FDLR ».

« Il a promis de payer 400 dollars américains aux militaires et policiers. »

« Il n’y aura pas de paix sans un bon encadrement de l’Armée et de la Police. Il n’y aura pas de paix à Beni sans un bon traitement des militaires et policiers »

« Il n’y a pas d’eau et courant à Beni, Butembo et Goma. C’est un droit constitutionnel ».

Voilà en résumé ce qu’attend la population du Nord-Kivu du président de la république.

Trésor BOTAMBA