Les lapions de la 26e édition des championnats nationaux de Karate-Do se sont éteints ce dimanche 31 juillet 2022 à Hope School. La grande salle VIP de cette institution a servi de cadres.

Peu avant la cérémonie de la clôture, la Fédération de Karate-Do du Congo a tenu deux assemblées générales dans la grande salle de l’hôtel Full Business.
La première, c’est l’assemblée générale extraordinaire consacrée à la modification des quelques articles des statuts de la Fekaco.

Les articles concernés sont 5, 8 , 41 et 42 dans le but de répondre aux exigences de la Fédération Mondiale de Karaté-Do mais aussi viser l’efficacité dans le fonctionnement de la Fekaco pour promouvoir le Karaté en République Démocratique du Congo. D’où, la nécessité même de la création de 4 zones de développement dans l’article 41 où ces dernières seront présidées par les 4 vice-présidents de Fekaco ( Zone Est, Ouest, Sud et la zone Nord qui concerne les Karatéka de la diaspora ).

Tous ces amendements ont été adopté à l’unanimité par les membres composants ladite assemblée générale extraordinare.

Après l’AGE, place à l’Assemblée Générale Ordinaire, consacrée à la présentation du rapport des activités de la saison sportive 2021-2022 et au cours de cette dernière, une grande décision été prise ; celle de la radiation de Monsieur Tshingez, 3e vice-président de la Fekaco suite aux comportements malsains exagérés.

C’est alors dans la soirée que la salle VIP de Hope School a vibré au rythme de la cérémonie haute en couleur de la clôture de la 26e édition des championnats nationaux avec des oppositions dans toutes les catégories en presences du gouverneur ad intérim de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela, du président de l’Assemblée Provinciale de la Tshopo, chef de Division provinciale des sports, les membres de la Fekaco et d’autres invités.

La province de la Tshopo, l’hôte de cette 26e édition était alors honorée en terminant au podium après avoir glané les médailles en Kata individuel, par équipe et en Kumite.
La Tshopo a terminé à la 2e place avec 8 médailles en or, 10 en argent et 5 en bronze derrière Kinshasa qui a terminé à la première position.

La province de la Tshopo a été également honorée en recevant le tatami professionnel remis au gouverneur ai par le président de la Fekaco, Freddy L’A Kombo et le gouverneur ai Maurice Abibu, Karatéka de son état a été élevé au rang de ceinture noire 1ere dan. Un titre symbolique pour avoir parrainé cette 26e édition des championnats nationaux de Karaté-Do.

Signalons que la particularité de cette 26e édition réside dans le fait que 12 Ligues provinciales ont pris part. Un record.
Et en terminant à la première place, la ville province de Kinshasa, succède au Nord Kivu.

Le top 4 de la 26e édition des championnats nationaux de Karaté se présente comme suit :

  1. Kinshasa : 15 Medailles en or, 2 médailles de Bronze
  2. Tshopo : 8 MO, 10 MA et 5 MB
  3. Haut Katanga : 5 MO, 3 MA
  4. Sud Kivu : 2 MO, 2 MB

Jerry Lombo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.