Accusé d’être à la base des reports des élections au sein du Tout Solide Malekesa, l’honorable Jacques Mandiongwe, président encore en fonction de cette équipe, s’est livré à la presse sportive boyomaise ce lundi 03 octobre 2022 pour éclairer le public sportif tshopolais sur les causes des reports des élections de son équipe, dont il est candidat à sa propre succession.

Le président du TS Malekesa a commencé son allocution en donnant la nouvelle date des élections qui sont prévue pour le mercredi 05 octobre 2022.

 » Je suis taxé de celui qui bloque la tenue des élections. Je me demande alors si je constitue le blocage à quel niveau, car nous savons tous que c’est le comité directeur en place ,étant fin mandat, qui convoque l’Assemblée générale extraordinaire et élective au cours de laquelle elle invite la commission électorale pour organiser les élections et la prérogative de designer les membres de ladite assemblée revient à ce comité qui envoie la liste à la commission électorale conformément aux textes qui régissent le football dans notre pays ainsi que le statut et règlement du TS Malekesa« , a expliqué Jacques Mandiongwe.

Pour Jacques Mandiongwe, il y a certaines personnes qui ne lisent ni ne maitrisent les textes du football mais veulent qu’on fasse les choses selon leur vouloir.


En recourant aux documents qui régissent le football dans notre pays, l’article 90 des règlements généraux sportifs définit les conditions d’éligibilité pour être candidat t électeur. Cet article nous renvoit aux statuts et règlements intérieurs. Pour le cas du TS Malekesa, le statut dans son article 14 section 1 est clair en définissant les membres de l’assemblée qui sont alors les membres du comité directeur, les joueurs affiliés avec ancienneté d’au moins une saison à l’équipe, les membres du comité de sages en règle de cotisation, membres du comité des fanatiques en règle de cotisation et membres d’honneurs.


« Nous n’allons pas inventer la roue et les élections se tiendront le 05 octobre prochain conformément aux règlements qui régissent notre football et toutes les dispositions sont déjà prises quant à ce. »

Revenant sur les causes des reports des élections, Jacques Mandiongwe a déclaré que c’est un candidat bien connu qui manipule un groupe des fanatiques et veut que ces fanatiques puissent prendre part à l’assemblée pendant qu’ils ne sont pas reconnus par les statuts de l’équipe.
Pour ce qui est du dernier report, tout n’était pas prêt du côté de la commission électorale.

Ces élections sont déjà reportées à quatre reprises. Un observateur averti estime qu’elles devront se tenir cette fois ci car le comité qui sera élu pour un mandat de trois ans n’aura pas beaucoup de temps pour bien organiser l’équipe vu que le championnat national de la LINAFOOT – Ligue 2 va débuter le 22 octobre 2022.

Jerry Lombo.