Actualités Politique

Tshopo : la verité aurait cloué Patrick MATATA au pilori.

Tshopo : la verité aurait cloué Patrick MATATA au pilori.

Vendredi 17 juillet 2020, aux premières heures du matin, morale au zénith, Patrick Matata Makalamba accepte de répondre aux questions des journalistes. Le ministre provincial du plan, budget, investissement et entreprenariat révoqué se sent soutenu et porté dans le cœur de nombreux Tshopolaises et Tshopolais qui ont manifesté cette compassion par  des appels de réconfort lui transmis toute la nuit qui a suivi la lecture de l’arrêté le révoquant, s’est-il confié à la presse.

A la suite du conseil des ministres du 26 juin pour évaluer la situation politique, au lendemain du vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial, Patrick Matata a été clair et a fait savoir aux membres du conseil que le gouvernement avait perdu la majorité et il fallait tirer les conséquences.

‘’Soit on approche les députés pour retrouver la majorité  » confiance nécessaire pour gérer, soit-on ne retrouve pas la confiance et on quitte librement au lieu de diviser les enfants de la Tshopo autour de tergiversations qui ne sont pas productives’’, c’est en ces termes que le désormais ancien ministre a pu relevé lors de ce conseil des ministres.

A l’en croire, cette intervention n’aurait pas plus aux autres membres du conseil des ministres.

Pour le Professeur Patrick Matata, les députés provinciaux représentent la population et cette dernière est l’image de Dieu. Selon lui, il ne faut pas contredire Dieu.

Révoqué pour manquement grave dans l’exercice de ses fonctions sans plus de détails, le ministre Patrick Matata fut nommé par arrêté provincial du 27 juin 2019. Pendant une année, il a été à la commande du ministère de plan, budget, investissements et entreprenariat.

La révocation de deux ministres provinciaux du Gouvernement Walle intervient 48 heures après le message du vice premier ministre et ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières.  Gilbert KANKONDE a interpellé les autorités provinciales à privilégier l’intérêt général pour le bien-être de la province de la Tshopo.

Jean Claude FUNDI

Lire aussi https://www.rfmtv.net/tshopo-professeur-patrick-matata-reagit-apres-sa-revocation-du-gouvernement-le-gouverneur-dechu-perd-les-pedales/