Actualités Politique

RDC : Félix Tshisekedi annonce la nomination d’un informateur

RDC : Félix Tshisekedi annonce la nomination d’un informateur

Après près de trois semaines des consultations, le président de la République démocratique du Congo, vient de rendre public les conclusions de cette démarche entreprise par lui tout en annonçant une importante décision.

Dans la foulée de son message à la nation de ce dimanche 6 décembre 2020, Félix Tshisekedi annonce la nomination d’un informateur.


« La Majorité parlementaire s’étant effritée, une nouvelle majorité est nécessaire », annonce Félix Tshisekedi.

extrait de l’adresse de Félix tshisekedi du 6 décembre 2020.

Le Chef de l’Etat évoque par la même occasion, le refus du Parlement de soutenir certaines de ses initiatives. Félix Tshisekedi cite le cas de la nomination et prestation de serment des magistrats de la cour constitutionnelle.

Chef de l’état de la RDC

Le président de la République dit prendre bonne note des attentes précises de chaque catégorie des personnes consultées.


« Je vous ai consulté, vous m’avez parlé. Il se dégage une large convergence des vues sur les questions essentielles. Toutes ces attentes ont été prises en compte et font objet de ma profonde réflexion« , estime Félix Tshisekedi.

Fin de la coalition FCC-CACH ?

Une question soulevée par le président de la République qui souligne que cela provient de la volonté des consultés.
Le cinquième président de la RDC note de ce fait que le gouvernement de Coalition n’a pas été capable de répondre aux attentes et programme pour lequel il a été élu.

« Ces consultations ont mis en évidence le rejet de la Coalition FCC-CACH. Tout a été fait pour la préserver durant 2 ans » Hélas », clame le président de la République.

Dans son message à la nation du 23 octobre 2020, Félix Tshisekedi avait promis des consultations populaires avec les forces politiques et sociales de la nation en vue de la création de l’Union sacrée de la nation.
Pendant plus ou moins trois semaines, le président de la République a consulté toutes les couches de la population au plus haut niveau. Seuls ses alliés politiques en coalition au pouvoir n’ont pas été consulté ni moins l’autorité morale du FCC, le président honoraire Joseph Kabila.

Jean Claude Fundi