Actualités

Tshopo : Dossier arrestation de 3 députés; poursuite judiciaire contre un ministre du gouvernement WALE envisagée.

Tshopo : Dossier arrestation de 3 députés; poursuite judiciaire contre un ministre du gouvernement WALE envisagée.

Au cours d’une interview accordée le lundi dernier à la presse boyomaise après la libération de trois députés arrêtés le samedi 12 décembre dernier, le speaker de la première institution de la province, Gilbert ISONGIBI a fait mention d’une probable poursuite judiciaire contre ceux qui ont participés d’une manière ou d’une à l’arrestation de trois élus provinciaux.

  • «…L’essentiel pour nous était d’abord de finir à faire libérer nos collègues arrêtés…Et je sais que d’autres poursuites judiciaires seront envisagées contre le ministre qui a posé cet acte et sa suite seront poursuivi en justice…»

L’auditorat militaire aura aussi à recevoir certains policiers qui ont tiré sur les députés. Ce sont les éléments que nous allons poursuivre après, a-t-il affirmé devant la presse.

Honorable Gilbert BOKUNGU ISONGIBI poursuit que personne ne peut enfreindre la loi.

«…Les gens sont entrain d’ignorer que nous sommes dans un État de droit, et le chef de l’État est en train d’insister là dessus… Je pense que la justice va s’occuper d’eux très prochainement… »

C’est sur recommandation de l’Assemblée Provinciale après une plénière tenue ce lundi 14 décembre que la poursuite contre ces élus a été suspendue par la cour d’appel de Kisangani. Ainsi, conformément à l’article 9 de la loi 08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des province.

Rappelons que ces trois députés ont été arrêtés au niveau du pont bascule au PK 13 sur la RN4, alors qu’ils étaient en mission officielle de vérification de l’application des recommandations de l’Assemblée provinciale avec 5 autres de leurs collègues selon le président de la commission PAJ, Theoveul LOTIKA.

Trésor BOTAMBA