Bas – Uélé : A l’ISP Buta, le corps scientifique conteste le comité de gestion et met en place un comité de crise.

Le corps scientifique de l’Institut Supérieur Pédagogique de Buta, ISP Buta, vient de saisir le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire pour trouver une solution par rapport à ce qu’il qualifie de dysfonctionnement total du comité de gestion de cette institution d’enseignement supérieur. Cette lettre adressée au ministre est accompagnée d’un mémorandum produit par le corps scientifique de l’ISP Buta. La correspondance est parvenue à la rédaction de la rfmtv.net le lundi 13 Mai 2024.

Le mémorandum explique que le comité de gestion est à la base de la paralysie de toutes les activités de l’institution. Ce document cité les fait ci – après : gabegie et malversation financières outrées, absence de budget pendant plusieurs années, détournement des frais liés à la reconstruction, des frais de mobilité des enseignants, des fonds destinés à l’achat des ordinateurs, d’un router VSAT, don du gouvernement provincial, de 10 000 dollars américains destiné à l’achat des panneaux solaires, de plus de six millions de francs congolais destinés à la professionnalisation de l’année académique 2022-2023 et d’un congélateur, et plusieurs autres griefs.

Au regard de ce qui précède, le corps scientifique de l’IPS Buta décide la destitution de tous les membres du comité de gestion actuel, la suspension immédiate de toutes les activités d’enseignement pour le corps scientifique en attendant la nomination d’un nouveau comité de gestion par la hiérarchie, et la mise en place d’une commission d’audit par les organes habileté pour établir les responsabilités des uns et des autres.

MEMO Bas   Uélé : A lISP Buta, le corps scientifique conteste le comité de gestion et met en place un comité de crise.

Mais le corps scientifique ne s’est pas limité a adressé une lettre au ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, ils ont mis en place un comité de gestion de crise lors des élections organisées le 13 Mai 2024. Ce comité, à en croire le procès verbal des élections des membres du comité de gestion de crise, a pour rôle d’expédier les affaires courantes à l’ISP Buta. La raison avancées par le procès verbal est d’éviter la léthargie dans le fonctionnement de cet alma Mater et ne pas permettre aux antivaleurs de passer outre les nobles  revendications au sein de cette institution.

Lire aussi : https://www.rfmtv.net/esu-isp-buta-hausse-des-frais-academiques-les-etudiants-haussent-le-ton/

Rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Catégories

error: Content is protected !!