Actualités Politique

Tshopo : « La révocation de deux ministres provinciaux relève du pouvoir discrétionnaire du Gouverneur » (Béatrice MANGO)

Tshopo : « La révocation de deux ministres provinciaux relève du pouvoir discrétionnaire du Gouverneur » (Béatrice MANGO)

Au cours d’un échange à bâton rompu avec la presse vendredi 17 juillet, le ministre provincial de la communication et médias et porte-parole du gouvernement provincial a affirmé que la cohésion existe entre les membres du gouvernement provincial de la province de la Tshopo.

“Au niveau du gouvernement provincial, il y a une cohésion. La cohésion existe et elle est là car tous les ministres s’attendent bien. Même les deux collègues qui viennent de partir, nous étions en bons termes. Nous étions tous bien et en cohésion”,précise le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement.

Interrogé sur la révocation de deux de ses collègues, Béatrice MANGO, ne voulant pas trop s’étaler sur les causes la révocation de ces derniers,   souligne que cet acte relève du pouvoir discrétionnaire du gouverneur de province car c’est lui qui nomme et relève pour le cas échéant.

S’agissant de la lettre du vice-premier ministre et ministre de l’intérieur adressée au gouverneur de province et au président de l’assemblée provinciale, le porte-parole du gouvernement provincial de la province de la Tshopo annonce que ce message a été bien accueilli. Il demande pour ce faire aux deux parties de privilégier l’intérêt supérieur de la province.

Pour rappel, deux ministres provinciaux ont été demi de leurs fonctions dans un arrêté du 16 juillet 2020. Il est reproché au ministre du plan et son collègue de l’agriculture et environnement des manquements grave dans l’exercice de leurs fonctions.

Jean Claude Fundi

Lire aussi : https://www.rfmtv.net/tshopo-professeur-patrick-matata-reagit-apres-sa-revocation-du-gouvernement-le-gouverneur-dechu-perd-les-pedales/

https://www.rfmtv.net/tshopo-on-ne-gere-pas-une-province-sous-fond-demotion-et-des-sentiments-ingenieur-walter-ngendja-ministre-provincial-revoque/